fbpx
Sélectionner une page

Après avoir milité pour les éco gestes à la maison, on s’attaque au bureau ! 😉

L’écologie et les éco-gestes, c’est comme un virus, il peut être attrapé n’importe où, n’importe quand, puis se répandre partout… Si on l’attrape à la maison, on l’emmène au bureau, et vous savez quoi ? L’inverse fonctionne aussi !

On s’en aperçoit moins facilement qu’à la maison, mais au bureau, les sources de gaspillage et de consommation d’énergie sont multiples (la différence étant que nous ne payons pas la facture 😆 ). Pour changer la donne, tout est histoire d’habitudes à adopter et à partager (qui a dit contamination ?), ainsi que d’état d’esprit…  Voyons donc comment nos habitudes écologiques peuvent être transposées de la maison au bureau, et vice-versa. 

exemples d'éco-gestes à la maison et au bureau

On retrouve de nombreux symptômes (que vous avez peut-être déjà) qui proviennent du virus des éco gestes

  • Une envie de TOUT éteindre, qui vous prend tout le corps ? C’est le symptome “EXTINCTION DES FEUX” !  

Astuce 💡: Paramétrez les veilles (pour qu’elles surviennent plus rapidement) et réglez vos équipements en mode « économie d’énergie ». Pensez également à mettre vos ordinateurs en veille lorsque vous êtes absent. Supprimez les économiseurs d’écran animé, ils empêchent la mise en veille de l’ordinateur et n’économisent pas d’électricité !!! Et surtout… éteignez et débranchez tous vos appareils qui ne sont pas utilisés. 😅 Il fonctionne aussi avec la télévision à la maison, etc.

  • Ce symptôme n’est pas très différent de l'”éco-lumière” qui donne envie d’être gourmand de lumière. 

L’optimisation de l’éclairage au bureau peut entraîner jusqu’à 70% de dépenses en moins selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). L’astuce consiste à éteindre la lumière dans les bureaux et les salles de réunion lorsque vous les quittez. (Tout comme pour les pièces de la maison.) 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour, c’est l’équivalent après un an de 5 jours d’éclairage continu ! 😉

Autre astuce 💡: Pensez à éteindre dès que la luminosité est meilleure. Pour ce faire, essayez d’installer votre poste de travail de manière à pouvoir profiter au maximum de la lumière du jour en éliminant tout ce qui gêne la lumière naturelle… Vous pouvez également utiliser des ampoules basse consommation. Les ampoules basse consommation consomment 5 fois moins d’énergie et durent 8 fois plus longtemps que les ampoules à filament. 

  • Le symptôme Chauff-clim :

19°C dans la maison, c’est une bonne température pour économiser l’énergie. Au bureau, le chauffage représente 50% des dépenses en énergie (Ademe). Sans hésiter, éteignez vos radiateurs électriques avant de partir de votre bureau (si la commande n’est pas centralisée / automatique).

Astuce 💡: Fermez les volets, les stores et/ou les rideaux pendant la nuit. Cela vous permettra de réduire de 60 % la déperdition de chaleur d’une fenêtre. Laissez vos radiateurs respirer en dégageant tout ce qui peut empêcher une bonne diffusion de la chaleur. Et pour conserver la chaleur, fermez les portes de communication avec les espaces peu ou pas chauffés (locaux de rangement, escaliers…).

En ce qui concerne la climatisation, la consommation d’énergie pour la climatisation peut atteindre 20 % pour les grands immeubles de bureaux. Lorsqu’elle est activée, il est impératif de garder les fenêtres fermées pour une efficacité maximale. Lors du réglage de la climatisation, il est préférable qu’il n’y ait jamais plus de 4° de différence entre l’intérieur et l’extérieur, cela évitera les chocs thermiques 😉. Et bien sûr, n’oubliez pas d’éteindre la climatisation lorsque vous partez !! Autre solution pour faire des écolomies: utilisez des ventilateurs. C’est souvent une solution suffisante et moins consommatrice d’énergie que la climatisation. Bien sûr, il est important de les éteindre lorsque vous quittez la pièce.

  • L’écoleaugique, ça vous parle ? C’est le fait de limiter votre consommation d’eau . Plus concrètement,  c’est la volonté d’éviter le gaspillage de l’eau. 
*économiser l’eau

Selon l’Ademe, une entreprise d’une centaine de personnes consomme 2 000 à 5 000 m3 d’eau par an. Un employé de bureau consomme 10 à 30 litres par jour.

Petites astuces pour éviter le gaspillage d’eau 💡: Signaler les fuites et utiliser des dispositifs d’économie d’eau dans les toilettes permet non seulement faire des écolomies, mais aussi d’éviter le gaspillage ! Lorsque vous vous lavez les mains, évitez de faire couler de l’eau froide jusqu’à ce qu’elle atteigne la température requise, car elle peut également être utilisée pour arroser les plantes. Fermez les robinets après usage et évitez de les ouvrir à plein débit !

  • Une envie de trier malin vous envahit l’esprit ? C’est l’éco-tri plus connu sous le nom du tri sélectif.
Le Tri-sélectif

Tout dépend des poubelles mises à dispositions sur votre lieu de travail ou chez vous, mais dans la mesure du possible, respectez les emplacements dédiés au papier, au verre, aux déchets alimentaires, aux piles et aux ampoules LED. 

Favorisez le réemploi d’un déchet ou son recyclage. Imprimer c’est bien, sauvegarder c’est mieux ! Alors que nous recyclons 41 % du papier à la maison, seul 20 % du papier de bureau est recyclé. Il faut savoir que le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois (et le carton jusqu’à 10 fois!). Le recyclage du papier permet d’éviter l’émission de 390 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 200 000 voitures.

Astuce 💡: Pensez à recycler en papier brouillon les feuilles imprimées seulement au recto

  • Le symptôme de l’éco mobilité ? Ce symptôme pousse à améliorer la qualité de vie et la santé publique.
L’éco-mobilité

Elle est reconnaissable par l’utilisation des modes de transport limitant les pollutions et les émissions de gaz à effet de serre.

Le co-voiturage est un moyen de transport écologique, économique et convivial. C’est un moyen de transport respectueux de l’environnement car il réduit le trafic routier, diminuant ainsi la pollution atmosphérique liée à l’émission de gaz à effet de serre. Lancez-vous avec vos collègues ou passez par un site de co-voiturage !

L’auto-partage est un système de location de voitures dans les zones urbaines, qui permet l’utilisation de véhicules en libre-service et de façon ponctuelle. Ce service vise à se substituer à la possession d’une voiture et à en rationaliser l’usage. Il permet de disposer d’un véhicule (la plupart des véhicules sont électriques ou répondent aux normes écologiques en étant seulement moins polluants) quand on en a besoin. Il réduit ainsi son empreinte écologique et peut remplacer jusqu’à 8 véhicules privés. 

Pour les courts trajets, préférez la marche. La marche est gratuite, c’est bon pour l’esprit, le cœur, les jambes, les artères ! Pour les longs trajets, préférez le bus, le tram et/ou le métro, ils consomment beaucoup moins d’énergie que la voiture.

D’ailleurs , d’après l’ADEME c’est 12 millions de tonnes de CO2/an: émis par les déplacements liés aux activités de bureau !!

  • Le microbe – Écoballage: il ce reconnait par une envie d’utiliser des emballages biodégradables. Exemple: tote bag bag, gourdes…

Voici des exemples d’entreprises partenaire qui ont attrapé le virus de l’éco gestes :

Timspirit, lors de son GreenChallenge corporate de Prowd, a offert à ses collaborateurs des Mugs et tote-bags….

Pailles (ou couverts) en bambou

Autre exemple chez Rutabago qui à choisis des couverts et pailles en bambou.. Original non ?

Quand vous avez été contaminé par la joie et la fierté de passer à l’action, vous n’arrêtez généralement pas… Et en plus de ça, si on découvre toutes les économies financières (#écolomies) que ça peut nous faire faire et toutes les améliorations au niveau de la santé pour notre bien être, pourquoi s’arrêter ?

Partageons-le au bureau ou à la maison, contaminons nos proches et nos collègues avec le virus des éco gestes !! ^_^

Découvrez notre Chabot corporate éco-responsable